Laboratoire

"Seul le dernier tour serre le boulon, le reste n'est que mouvement". 
 Shigeo Shingō (1909-1990)

SOTEP dispose de son propre laboratoire métallurgique. Ce laboratoire est sous agrément d’un motoriste aéronautique de renommée mondiale. Tous les lots fabriqués font l’objet d’un contrôle par échantillonnage suivant la spécification ou la norme de référence.

SOTEP dispose de moyens de contrôle sophistiqués qui permettent de vérifier que les produits fabriqués répondent en tout point aux exigences du cahier des charges.

SOTEP peut ainsi faire les tests suivants :

ESSAIS MÉCANIQUES

  • Aplatissement
  • Évasement
  • Cintrage
  • Traction à température ambiante suivant NF EN ISO6892

Avec ses produits, SOTEP vous garantit une plus-value.

View the embedded image gallery online at:
http://www.tubesotep.com/sotep/laboratoire#sigProId85fcfc4b69

MÉTALLOGRAPHIE

  • Micrographie pour taille de grain et analyse de la structure micrographique des matériaux

View the embedded image gallery online at:
http://www.tubesotep.com/sotep/laboratoire#sigProId7f5cae9415

  • Dureté Vickers

View the embedded image gallery online at:
http://www.tubesotep.com/sotep/laboratoire#sigProId60c242d01b

  • Corrosion intergranulaire suivant ISO3651-2, ASTM A262, ASTM G28 Méthode A et B, ASTM G48 Méthode A et B
  • Taux de ferrite
  • Taux d’inclusion

Grâce à un banc de mesure tridimensionnel, SOTEP est également en mesure de contrôler très précisément toutes les pièces fabriquées en les comparant au plan d’origine (par contrôle optique ou tactile).

View the embedded image gallery online at:
http://www.tubesotep.com/sotep/laboratoire#sigProId9bea387cc1

Sont également rattachés au laboratoire, tous les contrôles non destructifs (CND) que nous effectuons sur les tubes : les contrôles par Courants de Foucault (CF) et les contrôles par ultrasons (US).

SOTEP dispose pour cela de personnels qualifiés suivant COFREND.

Contrôles par Courants de Foucault :
Cette méthode consiste à créer, au moyen d’un capteur et dans des matériaux conducteurs électriques, des courants induits (courants de Foucault) par un champ magnétique variable.
Ces courants induits circulent localement dans le matériau et ont une distribution et une répartition qui dépendent du champ magnétique d'excitation, de la géométrie et des caractéristiques de conductivité électrique et de perméabilité magnétique de la pièce examinée.
En présence d’une anomalie dans la pièce contrôlée, leurs déplacements sont perturbés, entraînant ainsi une variation de l'impédance apparente du capteur qui dépend de la nature de l'anomalie et de sa dimension en volume.

C’est l’analyse de cette variation d’impédance qui fournit les indications exploitables pour effectuer le contrôle.
L'interprétation des signaux recueillis s’effectue par comparaison de ceux relevés dans le matériau contrôlé avec ceux d’une pièce de référence (pièce étalon), comportant des anomalies représentatives des phénomènes recherchés.

View the embedded image gallery online at:
http://www.tubesotep.com/sotep/laboratoire#sigProIddf8ef22bdc

Contrôles par ultrasons :
Le principe du contrôle par ultrasons consiste à émettre et faire se propager une onde ultrasonore dans le tube à inspecter puis à recueillir et analyser l’onde à l’issue de son interaction avec le matériau. Lorsque l’onde ultrasonore rencontre une interface délimitant deux milieux ayant des impédances acoustiques différentes, il y a réflexion (écho). Le récepteur recueille les échos engendrés par réflexion ou diffraction sur les obstacles rencontrés par l’onde, tels que les défauts, les interfaces  entre matériaux ou encore la surface de la pièce.
L'interprétation des signaux recueillis s’effectue par comparaison de ceux relevés dans le matériau contrôlé avec ceux d’une pièce de référence (pièce étalon), comportant des anomalies représentatives des phénomènes recherchés.